CONSEILS CARRIERES

Ce dossier, loin d'être révolutionnaire, mérite de vous poser les bonnes questions.

Nous allons surtout nous intéresser au fond du CV.

Introduction

Le CV doit avoir pour vocation, avant tout, d'adapter le parcours professionnel à l'emploi auquel le candidat postule. Sa finalité est, bien entendu, de décrocher un entretien.

Il serait faux de croire qu'il existe une seule et unique méthode pour rédiger un bon CV. Il en compte en réalité de nombreuses, en fonction de vos propres objectifs et personnalisables selon votre parcours.

Généralités

Le recrutement a beaucoup évolué depuis ces dernières années. La nouvelle approche pour un CV capable d'attirer l'attention d'un employeur est de le concevoir semblable à une offre de compétences.

Etat-civil

Cette rubrique résume votre identité : vos noms, prénom, adresse, téléphone(s), adresse email, éventuellement si vous avez un site Internet contenant votre CV.

Ces informations sont à placer en entête, aussi bien à gauche qu'au centre. Le principal est sa clarté, de préférence séparer toutes vos données en deux colonnes.

Inutile de préciser votre nationalité (française ou étrangère), car si elle devient sélective pour un employeur, c'est donc une discrimination à l'embauche. Même constat pour le handicap.

Titre du CV

Sa position habituelle est le haut du CV. Cette partie importante doit indiquer, autant que possible, ces éléments suivants : la fonction recherchée, suivi de votre qualification et le nombre d'années d'expériences et/ou la maîtrise de vos langues. La mention seule de la fonction est insuffisante car elle aura peu de chances de sortir du lot. L'unique échappatoire est la précision ! Garde, malgré tout, à ne pas vous y enfermer. Le titre doit correspondre au poste visé.

Exemple : Comptable depuis 2 ans ; secrétaire trilingue (français, allemand, anglais) ; 7 ans d'expérience en ressources humaines, etc.

Attention !

Les titres du style "Je veux travailler", "Curriculum Vitae", "C.V.", "Trouver un emploi stable" sont à proscrire d'urgence. Il est évident que tout le monde a besoin de travailler pour subvenir à ses propres besoins !

Accroche de CV

Située en haut, juste après l'appellation de votre fonction à rechercher.

Il s'agit d'une liste succincte de vos compétences. Ces différents éléments sont des accroches, que Handi-cv vous propose déjà chaque semaine en exemple.

Cette partie est certes difficile mais indispensable pour vous permettre de vous présenter en quelques mots et d'indiquer votre offre de compétences.

Les exemples sont divers et variés. Il est possible de reprendre votre dernière activité salariée et de montrer les résultats obtenus dans votre service, avec les données chiffrées qui ont été atteint. Si vous êtes jeune diplômé, définissez votre dernier diplôme obtenu, suivi de sa spécialisation et de l'année d'obtention. Si vous avez vécu quelques années de chômage, mettez en valeur les démarches effectuées pour (re)trouver un emploi : bilan de compétences, cercle de recherche d'emploi, bénévole dans une association, etc. Dans l'éventualité où vous maîtrisez des langues, soulignez un séjour linguistique (le mieux est que celui-ci ait un minimum de durée de trois mois pour être pris en considération).

Dans tous les cas, une accroche n'est pas synonyme d'objectifs professionnels. Cette partie sera détaillée plus loin.

Pour davantage d'exemples, reportez-vous à la section Accroches.

Rubrique formation

Pour les jeunes récemment diplômés, il est fortement conseillé de débuter votre parcours général par vos formations, d'autant que vos expériences doivent être insignifiantes jusqu'ici. Énumérez vos stages dans les entreprises, avec le type de mission confié par votre/vos responsable(s), précédée ou suivie par la durée.

Pour les autres types de candidats, les formations sont à positionner après vos expériences professionnelles.

L'ordre de présentation, dans chaque cas de figure, est de la date la plus récente à la plus ancienne.

A exclure : la mention des études primaires, voire secondaires, si vous avez obtenu des diplômes d'études supérieures. Allez à l'essentiel !

Voici ce qu'il faut préciser pour chaque type de formations :

  1. le diplôme obtenu,

  2. la date d'obtention,

  3. le nom de l'établissement de formation ou universitaire et leur localisation,

  4. éventuellement : le programme de vos études (en une phrase courte).

Rubrique expérience professionnelle

Section la plus cruciale du CV, l'expérience professionnelle doit être égale au moins au deux-tiers du CV et ce, quel que soit le type de CV à adopter.

Tout comme pour les formations, l'ordre de présentation idéal est de débuter par l'emploi le plus récent et de remonter jusqu'au plus ancien. Par contre, c'est superflu de faire l'apologie de vos expériences en les énumérant toutes ! Vaut mieux limiter celles qui sont les plus significatives, particulièrement après une longue absence sur le marché du travail.

Cette rubrique comporte tous les types d'expérience : stages, missions d'intérim, jobs effectués parallèlement à vos études (s'ils sont récents) et même vos actions bénévoles dans une association car cela équivaut à une expérience mais non rémunérée. Ce dernier détail est malheureusement omis par les candidats ayant une activité dans le bénévolat. Avoir fait du soutien scolaire, par exemple, donne la preuve de votre maîtrise dans tel domaine de compétences. L'employeur saura lire entre les lignes.

De même, tous les postes à mi-temps ou saisonnier sont similaires à une expérience. Donc à mentionner ! Car cette fonction vous a permis d'acquérir des automatismes, des connaissances supplémentaires. Faîtes un bilan de chaque expérience ayant une courte durée et présentez vos résultats, sans pour autant échouer dans la répétition.

Voici ce qu'il faut stipuler pour chaque type d'expériences :

  1. les dates d'entrée et de sortie,

  2. le nom de l'entreprise avec son secteur d'activité et éventuellement sa spécialisation,

  3. l'intitulé du poste, suivi du service dans lequel vous avez travaillé,

  4. les missions qui vous ont été confiées avec les moyens matériels ou humains mis à votre disposition (en une ou deux phrases courtes),

  5. les résultats obtenus (comportant obligatoirement des chiffres !),

  6. le bilan positif de cette expérience (non obligatoire mais intéressant à signaler).

Pour les commerciaux, optez pour faire mention de vos chiffres d'affaires obtenus, plutôt que le chiffre d'affaires de l'entreprise. Ce qui compte, ce sont vos propres résultats, en les comparant ensuite avec ceux de l'entreprise.

Pour les spécialistes dans un certain domaine, gardez à l'esprit, lorsque vous utilisez un jargon professionnel, que votre recruteur n'a pas forcément les mêmes connaissances que vous ! Situez toujours vos travaux dans un contexte précis et avec des termes non-techniques.

Pour les débutants, seuls vos stages en entreprise et/ou vos actions bénévoles sont à valoriser.

L'importance des chiffres dans vos expériences vous permettra de crédibiliser votre candidature. Voici les questions associées, quel que ce soit votre profil :

  • évolution du CA, de la marge ?

  • nombre de personnes encadrées ?

  • combien d'appels téléphoniques par jour ?

  • combien de salariés avez-vous géré ?

  • combien de réunions par semaine ?

  • ce qui vous a mené à vous orienter vers ce métier ?

  • etc.

Rubrique langues et informatique

Langues

Si vous êtes à l'aise dans une ou plusieurs langues étrangères, indiquez-le sous cette rubrique. Pour chacune des langues, spécifiez votre niveau et au mieux les séjours linguistiques effectués, soit dans le cadre de vos études, soit à titre personnel en guise de perfectionnement.

De même, la rédaction d'un mémoire en langue étrangère est un argument de poids, particulièrement si l'entreprise que vous visez a des possibles ouvertures sur l'étranger.

Le fait de faire état de "lu, écrit et parlé", pour chaque langue, est insignifiant pour un employeur. L'expérience linguistique en dit plus long sur votre vocabulaire réel que ces trois termes.

Bien entendu, la majorité de ces langues doivent déjà figurer dans votre titre du CV.

Informatique

Avec l'ère informatique, les connaissances liées à ce domaine sont devenues nécessaires, ne serait-ce pour ne pas se sentir dépassé. Ainsi, pour sortir du lot, il faut connaître la plupart des logiciels que les entreprises se servent au quotidien : word, excel, messagerie. Adaptez par conséquent vos compétences informatiques si et seulement si vous les maîtrisez dans votre domaine et que l'employeur les recherche. Sinon, passez outre !

Rubrique divers/passions/centres d'intérêt

Ces rubriques annexes sont incontournables, telle la rubrique "Sport" si vous parvenez à faire apparaître votre sens de l'équipe, ou "Loisirs" si vous pouvez préciser votre type de lecture ou de cinéma que vous aimez. Ces "petits détails" en disent très long sur votre personnalité et vos aptitudes naturelles.

Dans l'hypothèse où vos responsabilités associatives seraient difficilement intégrables à vos expériences professionnelles, mentionnez-les dans une nouvelle sous-rubrique. Ne choisissez que les compétences qui sont proches de la vie professionnelle, pour mieux valoriser votre candidature.

De même, le soutien scolaire est à insérer ici, s'il vous a été impossible de l'indiquer dans vos expériences.

Votre âge est à indiquer en début de rubrique et non votre date de naissance. Accessoirement, à distinguer : votre situation de famille.

Au cas où vous seriez déjà en poste, il est prudent de le signaler ! A ne pas oublier votre date de disponibilité.

Traditionnellement, les candidats situent les objectifs professionnels en haut du CV, après la fonction recherchée. Or, il est plus sage - et judicieux - de les consigner en fin du CV.

En résumé, cette rubrique, loin d'être un "fourre-tout", est surtout une manière de vous distinguer des autres candidats, en mettant l'accent sur vos passions ou sur des compétences précises qui sont non assimilables lors d'un cursus scolaire classique.

Conclusion

Posez-vous une ultime question : demandez-vous ce dont vous êtes le(la) plus fier(e). Par exemple, une initiative particulièrement heureuse ou une réussite dans telle activité. Cette démarche personnelle vous incitera à peaufiner votre CV aux derniers instants. Vous pourrez ainsi éliminer ou limiter la place consacrée aux emplois précédents ou annexes, principalement si le niveau de responsabilité est largement supérieur.

Pesez chaque mot du CV car tout est important. Un terme mal employé, mal choisi ou ayant des sens différents, peut induire en erreur le recruteur. Relisez encore une dernière fois votre prose avant de l'expédier par courrier ; faîtes-la lire et relire par vos proches ou par un conseiller emploi.

Posez-vous les bonnes questions par rapport à l'employeur : "qu'attend-il de moi ?", "quels sont les éléments-clés de mes expériences qui peuvent lui servir ?"

Pour conclure cet exposé, voici les dix commandements à suivre et, surtout, à retenir !

  1. Tu obtiendras le maximum d'entretiens

  2. Tu te "vendras" mais tu ne te vanteras pas

  3. Tu ne te diminueras pas en énumérant tes faiblesses, tes déboires

  4. Tu offriras tes services, mais sans mendier un emploi

  5. Tu t'efforceras de comprendre les employeurs, d'anticiper leurs attentes

  6. Tu éviteras d'établir un CV semblable à une "fiche de renseignement" ou à une "fiche d'état civil". Attache-toi à tes réalisations et aux responsabilités que tes précédents employeurs t'ont confiées

  7. Tu n'hésiteras pas à faire certaines omissions : omission n'est pas affabulation

  8. Tu t'abstiendras de commettre des maladresses qui te seraient fatales

  9. Tu piqueras la curiosité de tes lecteurs pour qu'ils aient envie de te rencontrer sans pour autant trop te dévoiler

  10. Tu te détacheras favorablement du lot

Ce qu'il faut retenir

  1. Restez positif !

  2. Allez à l'essentiel !

  3. Soyez concis !

Source

Ce dossier est largement inspiré de l'ouvrage de référence "le Grand Livre du CV" par Alain Baden, avec son accord total.

Pour vous le procurer, rendez-vous dans votre libraire ou sur la FNAC.

Mentions légales :

Copyright © 2018 Handiplus.org - Tous droits réservés.

Handiplus.org diffuse sur son site Internet des informations de diffusion concédées pour la sécurité et la confidentialité des communications.